Une semaine de soupe solidaire

Publié le par Julie

Dans le cadre d'un projet solidaire qui s'est déroulé du 2 au 6 février et en partenariat avec l'association Conscience Humanitaire, les enfants des accueils péri-élémentaires ont préparé chacun leur tour, chaque soir de la semaine, de la soupe pour les sans-abris. Dans cette période de grand froid, nous avons souhaité sensibiliser les enfants sur une valeur fondamentale, celle de la solidarité.

L'association Conscience Humanitaire réalise des maraudes sur le territoire Nord Cotentin. Les maraudes s'inscrivent dans une démarche d'aller vers les personnes les plus démunies afin de leur proposer des solutions liées à leurs problématiques.

Chaque soir, deux bénévoles de l'association sont chargés de distribuer de la nourriture aux sans abris (pain, sandwich, soupe...)

Une semaine de soupe solidaireUne semaine de soupe solidaire

Le lundi 26 janvier, en amont de cette semaine solidaire, les enfants de l'accueil périscolaire Jules Ferry ont rencontré Emmanuelle Lepoittevin, responsable des bénévoles de l'association. Un échange très riche entre les enfants et Mme Lepoittevin a eu lieu.

Une semaine de soupe solidaireUne semaine de soupe solidaire

Les enfants se sont fortement impliqués dans le projet tant dans la recherche de la recette que dans la préparation. Le lundi 2 février c'est le périscolaire François Mitterrand qui a débuté, 15 enfants ont préparé 6 litres de soupe et Gisèle, bénévole de l'association est ensuite venu la chercher et échanger avec les enfants et l'équipe.

Une semaine de soupe solidaireUne semaine de soupe solidaire

Mardi 3 février, c'était au tour des périscolaires Léon Blum et Jean Goubert. Julien Collas, directeur de l'association est venu chercher la soupe sur chacun des lieux afin d'échanger avec les enfants et les équipes. Un peu plus de 4 litres de soupe ont été préparés par périscolaire.

Une semaine de soupe solidaireUne semaine de soupe solidaire

Publié dans Accueil périscolaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article